Recherchez par date
sur le calendrier
Télécharger le
calendrier
Télécharger la
brochure

Adamo G@mes

AdamoG@mes, c’est avant tout l’histoire d’un extraordinaire terrain de jeu porté par le répertoire d’un extraordinaire artiste. Un terrain d’ententes et de mésententes entre des jeunes qui n’ouvrent la bouche que pour chanter de leur indicible voix… Nous sommes demain où le clavardage, la causerie par la seule utilisation du smartphone dernier cri sont devenus langue vernaculaire universelle… On chatte, on like, on smile, on est mdr ou ptdr.

On use et on abuse de ces messages et ces dialogues textuellement transmissibles et donc contextuellement dangereux.

C’est l’histoire d’une bande de jeunes gens mus par un désir vital qu’Ils ne s’expliquent pas, celui de chanter.

AdamoG@mes est donc le reflet de personnes désocialisées dont le seul vecteur socialisant est la musique. Ils chantent en-dessous d’un affichage mural interactif où Salvatore Adamo les contemple sans les juger… Ils ont un lien fort tissé avec Salvatore Adamo… mais ils ont oublié… Une nouvelle politique de vigilance s’est installée dans la capitale, afin d’éradiquer toute violence urbaine.

La musique est prise en otage, on l’accuse d’inciter à la violence.  Tous les quartiers de la ville sont frappés de l’interdit de chanter en extérieur ou de se regrouper « musicalement » en rue. Les bars, les café-théâtre, les salles de concert sont muselés et désertés. Il faut dès lors trouver une nouvelle zone d’expression, sur les tuiles des toits et se faire écho… Pour garder la tête encore un peu dans les étoiles, rêver et s’exprimer au-dessus des caméras de surveillance.