Recherchez par date
sur le calendrier
Télécharger la
brochure

Les Printemps arabes dans la littérature

Cycle de rencontre littéraires par l’association PEN Belgique (francophone).

 

Le WHalll devient partenaire de l’association PEN Belgique (francophone)

En 1922 l’écrivain et homme politique Louis Piérard créait le Club des écrivains belges qui allait devenir le centre belge de PEN International créé un an plus tôt à Londres. Depuis 100 ans, l’association, qui réunit les plus grands noms de la littérature mondiale (tous les Prix Nobel de littérature !) poursuit le double objectif qu’elle s’est fixé : défendre le droit à la liberté d’expression (pour les écrivains au sens le plus large) et promouvoir la littérature (« les » littératures au pluriel ).

Parmi ses activités, figurent les « rencontres littéraires » accueillant à Bruxelles des écrivains, essayistes, romanciers, poètes, journalistes…

PEN Belgique a ainsi reçu, entre autres, Amin Maalouf, Svetlana Alexéiévitch, Maurizio Serra.

Bien sûr, l’action humanitaire est essentielle et consiste à faire pression sur les autorités (gouvernements, parlements, ambassades…) pour que les écrivains menacés ou emprisonnés injustement dans leurs pays soient protégés et libérés.

Toutes informations sur les actions de PEN Belgique se trouvent sur le site www.penclubbelgique.be où vous pouvez également vous abonner à la newsletter et trouver les formulaires vous permettant de devenir membre-écrivain ou « membre-ami » de l’association.

La prochaine date de rencontre est:

Lun. 30.05.2022

Les Printemps arabes dans la littérature

Le PEN Club de Belgique et la revue Francophonie vivante (Association Charles Plisnier) s’associent pour vous proposer une soirée consacrée aux Printemps arabes et à la littérature contemporaine du Maghreb.

Les intervenants seront Daniel Soil et Jacques Lefebvre, qui ont dirigé un dossier de Francophonie vivante intitulé « Métamorphoses du Maghreb ».

Jacques Lefebvre est docteur en Langue et Lettres et écrivain. Il a assuré la présidence de l’Association belge des professeurs de français (ABPF) de 2003 à 2011 et est vice-président de l’Association Charles Plisnier. Spécialiste de la didactique et de la littérature francophone, il a consacré de nombreux articles, conférences et séminaires à la littérature francophone du Maghreb.

Daniel Soil est écrivain. Il a œuvré à la promotion des créateurs belges francophones, au Québec, en Afrique, en Europe centrale et en Europe du Sud avant de devenir Délégué de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Rabat puis à Tunis. Il aborde le Printemps arabe dans son roman L’Avenue, la Kasbah (MEO, 2019). Son dernier roman, Agdèz, dernière page (MEO), propose au lecteur une plongée dans la société marocaine.

Ils mettront en évidence les questionnements qui traversent les sociétés du Maghreb et les enjeux auxquels sont confrontés les écrivains.

La question de la liberté d’expression sera au cœur de la soirée. Le PEN Club de Belgique y présentera le cas d’écrivains du Maghreb actuellement emprisonnés et lancera une campagne pour appeler à leur libération.

Entrée 5 € pour les non-membres de PEN (ce montant pourra être déduit du montant d’une éventuelle adhésion comme membre de PEN) .Réservation souhaitée : penclubbelgique@gmail.com  Les consignes sanitaires seront d’application.