Recherchez par date
sur le calendrier
Télécharger le
calendrier
Télécharger la
brochure

Rencontre avec Colette Braeckman

Cycle de rencontre littéraires par l’association PEN Belgique (francophone).

 

PEN Club Belgique, une association qui promeut la littérature et défend la liberté d’expression, vous propose une soirée avec Colette Braeckman.  Longtemps reporter au Service International du « Soir », elle couvre plus particulièrement l’actualité africaine et plus précisément l’Afrique centrale, menant dans la région des reportages, des enquêtes et des analyses politiques.

Entrée gratuite pour les membres de PEN et de 5 € pour les non-membres  (ce montant pourra être déduit du montant d’une éventuelle adhésion comme membre de PEN) .Réservation souhaitée : penclubbelgique@gmail.com

 

Le WHalll est partenaire de l’association PEN Belgique (francophone)

En 1922 l’écrivain et homme politique Louis Piérard créait le Club des écrivains belges qui allait devenir le centre belge de PEN International créé un an plus tôt à Londres. Depuis 100 ans, l’association, qui réunit les plus grands noms de la littérature mondiale (tous les Prix Nobel de littérature !) poursuit le double objectif qu’elle s’est fixé : défendre le droit à la liberté d’expression (pour les écrivains au sens le plus large) et promouvoir la littérature (« les » littératures au pluriel ).

Parmi ses activités, figurent les « rencontres littéraires » accueillant à Bruxelles des écrivains, essayistes, romanciers, poètes, journalistes…

PEN Belgique a ainsi reçu, entre autres, Amin Maalouf, Svetlana Alexéiévitch, Maurizio Serra.

Bien sûr, l’action humanitaire est essentielle et consiste à faire pression sur les autorités (gouvernements, parlements, ambassades…) pour que les écrivains menacés ou emprisonnés injustement dans leurs pays soient protégés et libérés.

Toutes informations sur les actions de PEN Belgique se trouvent sur le site www.penclubbelgique.be où vous pouvez également vous abonner à la newsletter et trouver les formulaires vous permettant de devenir membre-écrivain ou « membre-ami » de l’association.