Recherchez par date
sur le calendrier
Télécharger la
brochure

Zidani « Les pingouins à l’aube »

Dernière création !

« Les pingouins à l’aube »… car on a tous quelque chose en nous de l’Antarctique… 😉

Rosine Valentin est ouvreuse au prestigieux Brussel’s WHalll Palace depuis plus de 46 ans. Mais hélas, cette vénérable institution bruxelloise de spectacle n’aura
pas été épargnée par la pandémie qui a secoué la planète en 2020. Demain, le théâtre devra fermer ses portes. Mais les nouvelles directives Covid du dernier
Conseil de Sécurité imposent un couvrefeu dès 22h30, rendant ainsi la dernière représentation de Britannicus impossible.

Le spectacle étant trop long, la tragédie n’aura donc pas lieu du moins pas tout de suite. Le théâtre n’est plus en mesure de rembourser les places achetées, il a donc été décidé de proposer aux spectateurs un film inédit : « Les pingouins à l’aube ou Melle Frankenstein chez les manchots ». Ce soir-là, Rosine, en grande professionnelle – une bonne ouvreuse doit pouvoir tout faire – va tout assumer : l’accueil, le placement des spectateurs, mais aussi la diffusion du film dont il y a 6 bobines.

Rosine Valentin, véritable sentinelle du temple, a décidé de veiller ce théâtre qui est au fond « toute sa vie ». Une vie sage et rangée, en retrait, en attente et dont ce soir elle nous fera le récit. Ce n’est pas la première fois que « les pingouins » apparaissent dans la vie de Rosine. Ils sont pour elle le signe du Destin et comme chacun le sait, on n’y échappe pas. Et si ce soir, la sage Rosine se lâchait ? Le théâtre n’est-il pas l’endroit de tous les possibles et surtout jusqu’au bout,
quoi qu’il arrive « the show must go on » ? Un coup de théâtre aura-t-il lieu ?

« Les pingouins à l’aube » est un récit de vie mais également l’occasion d’une plongée dans l’histoire. Il est aussi un hommage aux invisibles, et au monde culturel qui, comme la banquise, semble voué à une possible disparition.

De et avec Zidani.

Dossier de presse